Test : êtes-vous hyperconnecté (et stressé de l’être ?)

Le stress digital est une réalité : même sans sombrer dans l’addiction, l’hyperconnexion aux écrans et aux notifications est mauvaise pour la santé.

Heureusement, le digital était là au plus fort de la pandémie ! Les familles ont pu rester en contact avec FaceTime et Whatsapp, les enfants ont pu bénéficier d’un enseignement à distance malgré le confinement, les entreprises ont pu continuer à fonctionner vaille que vaille avec le télétravail, et enfin la démocratie n’a pas été suspendue : même les conseils communaux ont gagné en popularité grâce aux Facebook Live !

Malgré ces bienfaits, l’omniprésence du numérique dans nos vies, du lever au coucher, n’a pas que des effets positifs. Le bien-être numérique est devenu un objet de santé publique, au point que les grands opérateurs du web et les fabricants des objets numériques tentent d’y remédier eux-mêmes avant que les Etats ne leur imposent de nouvelles règles.

Quelques exemples : Android et Apple introduisent des fonctionnalités de bien-être numérique (limitation du temps d’écran, des datas, de la lumière bleue), YouTube et TikTok limitent le nombre d’heures aux plus jeunes usagers, etc.

Mais l’hyperconnexion, que certains établissent au seuil de 3h de temps de connexion par jour, et que d’autres relient plutôt à la qualité de l’activité passée en ligne, peut-elle être contenue par ces fonctionnalités ?

Source de stress, l’hyperconnexion a aussi des impacts sur la qualité du sommeil, sur la fatigue des yeux, sur la sédentarité et l’obésité,… A surveiller de près donc.

Les points à surveiller !

On vous propose un petit quizz pour surveiller les points suivants :

-  êtes-vous capable de ne pas consulter votre smartphone quand vous recevez une notification ?
-  avez-vous passé ce dernier mois 24h sans connexion au web, mails, réseaux sociaux ?
-  quand vous faites la file, faites-vous partie de ceux qui consultent automatiquement leur smartphone ?
-  cela vous est-il arrivé le mois passé de rester sur votre écran au lit une heure après le coucher ?
-  avez-vous déjà loupé un moment parce que vous étiez sur votre smartphone ?
-  au restaurant, rangez-vous votre smartphone dans votre sac ou même le laissez-vous dans l’auto, ou est-il sur la table ?
-  cela vous est-il arrivé plus d’une fois d’arriver en retard parce que vous consultiez votre smartphone ou étiez sur un jeu en ligne ?
-  cela vous arrive-t-il de regarder votre écran même si quelqu’un vous parle ?

Vous cochez au moins 4 cases de cette petite liste de questions ? Voici quelques pistes et défis pour vous :

-  éteignez tous vos écrans une heure avant le sommeil
-  demain, forcez-vous à ne consulter votre smartphone qu’une fois par heure
-  au bureau ou au travail, placez votre smartphone dans une autre pièce que celle où vous travaillez
-  expliquez pourquoi et ce que vous regardez sur votre smartphone la prochaine que vous l’allumez quand quelqu’un vous parle
-  éliminez toutes les notifications non essentielles (en gros, ne laissez les notifications que des textos et des appels vocaux téléphoniques)
-  activez une app qui calcule le temps d’écran et enlevez une heure par jour à votre temps d’écran moyen de la semaine précédente
-  pendant une semaine, attendez d’avoir fini de petit-déjeuner avant votre première consultation de votre smartphone du jour

Vous pouvez aussi lire les conseils de nos experts sur ce site ou vous inscrire à un des ateliers gratuits proposés par La Semaine Numérique du 18 au 29 octobre !

Photo by Erik Lucatero on Unsplash

Coordination

  • Média Animation
  • Point Culture

Collaborations

Soutiens

  • FWB
  • FWB
  • B-bico